1/02/2016 : mon Psy m’a dit…

Depuis mon retour, je vois un psychiatre suite à mon accident et il m’aide beaucoup. Il me motive. L’autre jour, il m’a dit de cesser de penser et dire « avant l’accident, je savais faire ça, maintenant plus » mais de penser et dire « maintenant, je sais faire ça par rapport à y’a quelques mois où je ne savais pas ».

Je m’oblige à y penser et c’est vrai que ça motive, sinon m’a-t-il dit, c’est la porte ouverte à la dépression.

Commentaires

  • Il a raison ... Il y a certainement des choses que tu n'arrives toujours pas à faire MAINTENANT, mais petit à petit, motivée comme tu l'es ...
    Et il y a des choses que tu ne pouvais pas faire il y a quelques mois ou quelques semaines et que tu es capable de faire à présent. Un pas à la fois, Anaïs. Petit ou moyen, qu'importe, mais un pas en avant de toute façon.
    Bises

  • Un très bon conseil puisque tu progresses sans cesse à ton rythme...

    Que de chemin parcouru depuis le 21 janvier 2015 !!!

    Bravo et tu n'as pas fini de nous étonner

  • Tu fais preuve d'un grand courage.
    Je suis tes progrès sur ton blog. Le chemin est long mais petit à petit tu vas y arriver

Les commentaires sont fermés.